Contexte

Eau, Feu, Terre et Air. Ils sont quatre, quatre clans à vivre sur ces terres, regardant, les yeux rêveurs, envieux ou terrifiés La Montagne et sa brume. Personne ne sait quand elle est née mais tout le monde sait qu’aucun chat ne connaîtra sa mort. Les naissances surviennent, donnant la vie que la mort revient chercher,les combats éclatent mais elle est toujours là, fière, indétrônable, éternelle. Tous, de chaton à ancien se sont demandés ce qu’il s’y passait. Pourquoi tous ceux qui y sont partis ne reviennent jamais ou deviennent fous, voyant des fantômes partout ? Est-ce que la raison est celle expliquée par la Légende Originelle, selon quoi le frère des quatre fondateurs, Onde, Ardent, Empreinte, Firmament, aurait créé ce mystique brouillard par tristesse devant le désintérêt de sa fratrie ? Cause naturelle ou maléfice d’un chat attristé ? Notre terre est une terre de légendes. A vous de juger et de montrer la véracité des choses.

Partagez | 
 

 « Personne n'est parfait, mais je ne suis pas personne. » 

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ocelot Sauvage
Guerrier
avatar

PUF : Wing
Messages : 46

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs: //
Personnage:

MessageSujet: « Personne n'est parfait, mais je ne suis pas personne. »    Lun 6 Mar - 18:56

Ocelot Sauvage

Informations
FEAT Penguin factory
 


PERSONNAGE

 
NOMS - Petit Ocelot - Nuage Sauvage - Ocelot Sauvage

SEXE - Mâle

AGE - 26 lunes

RANG - Guerrier

CLAN - Clan du Feu

FAMILLE - Rouge Pivoine > Compagne
Lueur Mordorée > Mère  > Vivante
Griffe de Sureau > Père > Mort
Nuage Poivré > Sœur > Vivante
 
AUTRE - Atchoum x3

 
JOUEUR

 
PRÉNOM - Louane

SEXE - Jeune fille

ÂGE - 14 ans :3
 
PUF - Wing

COMMENT AS-TU DÉCOUVERT LE FORUM ? - Par votre demande de parto avec Bellum ee

AS-TU DES IDÉES D'AMÉLIORATION POUR LM ? - Il faudrait mettre les boutons "Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite
Voir ses messages
Voir les messages sans réponses" C'est plus pratique

QUEL EST LE CODE ? - Oups, le code s'est enfui !

VEUX-TU ÊTRE PARRAINÉ(E) ? - Pas spécialement

 
Mon image

Physionomie

Lui là ? C'est Ocelot Sauvage, un félin bien atypique si vous voulez mon avis. Je parle de son pelage bien sûr. Vous ne voyez pas ? Ah, c'est le soleil qui vous éblouit, ou alors vous êtes bien plus stupide que je ne l'aurais cru. Alors puisqu'il le faut, je vais vous le décrire. Sa silhouette est fine et fluette, on pourrait croire à une femelle de loin. Evidemment, il n'en est rien et n'allez pas vous amuser à lui répéter ce que je viens de dire. Il suffit de s'approcher un peu pour voir que ses muscles sont bel et bien présents.
Autrement, il porte une trace de brûlure sur la cuisse arrière-droite. Son pelage est légèrement parsemé à cet endroit, cicatrice courante chez les membres du Clan du Feu qui ont déjà eu affaire à un incendie. Ses oreilles sont petites, mais ça ne veut pas dire qu'il entend moins bien qu'un autre. Ses yeux sont très sombres, ce qui le rend difficile à cerner. Vous ne le saviez pas ? Les yeux parlent et révèlent beaucoup de choses. Un élément de plus qui lui donne un air mystérieux. Son visage en général est plutôt oval.
Mais c'est son pelage qui le rend vraiment unique. Il a le pelage d'un ocelot, d'où son nom. Pour comprendre l'origine de cette parure, remontons dans le temps. Son arrière grand-mère était un ocelot domestique qui a fuit ses maitres pétés de thunes qui voulaient la faire participer à des concours de beauté. Par chance, elle tomba sur le Clan du Feu qui l'a recueillit. Voilà, les petits chromosomes ont réussis à perdurer jusqu'à notre cher Ocelot Sauvage, on les applaudis bien fort.


caractère

Oui ? Ah, je vous reconnais ! C'est vous qui vouliez savoir à quoi ressemble Ocelot ? Hein, vous voulez en savoir plus sur lui ? Bon, si vous insistez... Je peux bien vous dire comment il est dans la vie de tous les jours. Je suis désolée si je m'empote un peu mais, comment dire, ce chat est vraiment insupportable ! Il est tellement imbus de lui même qu'il en oublie les autres ! Narcissique et orgueilleux, voilà ce qui le décrirait le mieux. Ce que je déteste le plus chez lui c'est son ton sarcastique et son regard dédaigneux, comme si le fait qu'il soit lui faisait de lui un être supérieur. En plus de ça, il est ambitieux. Il vise la place de chef, rien de moins ! Et bien, pour ça il faut le mériter ! De plus, il est très possessif. Si un jeune mâle hardi s'aventure à discuter plus de trois minutes avec sa compagne, il sera immédiatement défié en duel par notre cher Ocelot Sauvage. Que j'essaye de lui trouver des qualités ? Hmm, d'accord mais ça va être difficile... Disons qu'il est vraiment loyal au Clan du Feu et fier d'en faire partie - c'est peu de le dire... Ah, et il a le sens de l'humour, et ne rate pas une occasion pour détendre l'atmosphère, même quand ce n'est pas le moment. Une dernière chose, faites attention car c'est un vrai tombeur.

histoire

Il était une fois Ocelot Sauvage...

Chapitre I : Les cendres de mon enfance



{Il fait bon. Le Plein est chaud et agréable. Mais petit. Trop. Un coup de patte. Puis deux. L'instinct. Dehors. Pousse. Fort. Trop de lumière. Froid. Dur. Faim. Bon. A moi. Du bruit. Trop. Mais chaud. Dodo...}

-Petit Ocelot ! Petit Ocelot !


Ton cœur de chaton bat à la chamade. Autour de toi, la chaleur augmente... La pouponnière est brûlante et attirante à la fois. Maman t'as expliqué qu'elle a prit feu. On est préparés à ce genre de situation elle a dit. Alors pourquoi t'es tout seul ? Tu cherches son pelage familier. Personne. Elle t'a dit de la suivre pour sortir du camp. Mais le Feu est beau, tu as retourné une dernière la tête mais après elle était plus là. Tu paniques, un grand bout de bois est tombé à côté. Tout brillant comme ton nid. Qui brûle. Brûle. Le bout de bois couine. Non, c'est un chat. Un chaton, comme toi. Qui brûle aussi. Devant toi. Tes yeux sombres écarquillés sur ce spectacle d'horreur d'un félin qui meure. Les cris étouffés du chaton. Et de ta Maman. Maman ? Elle crie ton nom. Petit Ocelot. Oui, c'est moi. Mais toi, tu es où ? J'ai peur. Maman est derrière le bout de bois en feu. Tu essayes de passer dessous. Aïe ! Mais ça brûle trop. Tu te roules par terre de douleur. Ta cuisse gauche est rongée par le mal. Quelque chose t'attrape par la peau du cou. Maman ! Tu tousses. Moins chaud. En sécurité.

- Il s'en tirera mais je pense qu'il gardera la cicatrice toute sa vie, ou du moins une bonne partie, vu son pelage court.

Tu te tord le cou pour fixer ta cuisse meurtrie. Toute la vie ? Berk. Hier, le Clan était triste. On a veillé un truc noir. Qui avait brûlé. Le chaton. La maman du bébé avait pleuré, beaucoup. Et toi, t'étais coupable. Dans ta tête. Les autres te disaient pas ça. Mais tu le voyais. Dans leurs yeux. Reproche. Ou c'était ta reproche qui se reflétait dans eux ? Tu sais pas. Maintenant, fier, tu exhibes ta cicatrice aux autres chatons. Tu te vantes. Pour cacher ta peine. Mais à chaque fois que tu la vois, t'es coupable. Ta faute ? Oui ? Non ? Tu sais pas. Tu sais rien. Beaucoup de questions pour un chaton comme toi. Même trop. Et la même question revient tout le temps et sort du lot :
Et si ça avait été moi ?

Chapitre II : La flamme de ma détermination




- Nuage Sauvage, c'est très bien mais évites d'attendre trop longtemps avant de te retourner.

Tu prends en compte chaque conseil que te donne ton mentor. Tes espérances demandaient des capacités que tu te devais d'avoir. Être chef, protéger le Clan du Feu, l'élever au rang du Clan le plus fort, tout ça était concentré dans un seul et même but : le tien. Ton apprentissage tendait à sa fin et tu avais plus que hâte de devenir guerrier. Après tout, tu étais l'apprenti le plus prometteur ! N'empêche, Nuage de Pivoine est forte aussi. Une rivalité constante vous empêchait de vous supporter. Elle ne voulait pas admettre que tu étais plus fort qu'elle, et toi tu ne voulais pas non plus admettre qu'elle soit plus agile.
Le soleil brille haut dans le ciel. Il met si bien ton pelage moucheté en valeur ! Quelques apprentis égarés d'écoutent parler de toi d'un air soi lasse, soi admirateur. Oui, tu es le meilleur, et rien ne peut changer ça. Cette journée aurait tout pour être parfaite, cependant un évènement vient voiler ton bonheur. Nuage de Pivoine, de 3 lunes ton aînée, va devenir guerrière. Tu enrages en imaginant l'air triomphant plaqué sur son visage détestable. Tu avais eu l'impression d'un cou au ventre quand elle t'avait annoncé la nouvelle. Tes moustaches avaient frisé de frustration, et tu avais du les cacher en faisant tournant la tête pour faire croire que tu t'en fichais complétement. Ah tiens, l'Assemblée est déjà en train de se former alors que le chef n'a même pas encore annoncé le début. Comme quoi, la nouvelle circule vite, penses-tu avec acerbité. Puisqu'il le faut, tu te diriges vers le troupeau d'apprentis d'un air maussade. Bientôt, oui bientôt, ce sera ton tour.
Depuis que Nuage de Pivoine est devenue Rouge Pivoine, tu te sens inférieur à elle pour la première fois. Alors, jour et nuit, tu t'entraines jusqu'à n'en plus pouvoir. Tous les soirs, tu sors en cachette du camp et répètes tes enchaînements sur le terrain dit "Terre brûlée". Le jour, tu assailles ton mentor, Envol du Pinson, pour qu'il t'apprenne toujours plus. Un jour, le guérisseur a fait un contrôle général de tout le Clan. Quand ce fut ton tour, il détecta tout de suite les signes de fatigue que ton corps trahissait. Tu eu le droit à trois jours de convalescence surveillée auprès du matou, et les heures passaient, toutes aussi ennuyeuses les unes que les autres. Et toi, tu ruminais encore et toujours la même question :
Et si ça avait été moi ?

Chapitre lll : Le brasier de ma victoire



 
"...Nuage Sauvage tu t'appelleras Ocelot Sauvage..."

Ces mots résonnaient comme une victoire dans ta tête. Tu avais appris ce matin que ton baptême de guerrier était prévu pour ce soir. L'excitation t'avait empêché de te concentrer sur quoi que ce soit, même les tâches les plus simples. Le discours t'importait peu, seul ton nom était important. Enfin, après tout tes efforts, enfin tu devenais un guerrier véritable. Le poitrail gonflé par la fierté, tu avait accompli le rituel avec la dignité qui incombait à un membre du Clan du Feu. Sous les regards des autres, tu étais passé d'apprenti à guerrier. Ces pensées ne quittaient pas ton esprit tandis que tu te dirigeais vers la foule qui scandait ton nouveau nom. Ainsi, Rouge Pivoine ne pourrait plus te regarder de haut. Tu étais de nouveau le plus fort.
Cela fait exactement six jours que tu as été nommé guerrier. Malheureusement, pendant ces six jours, le chef du Clan du Feu, Etoile des Lendemains, est mort. Son lieutenant, Opale de Feu, a donc prit la relève. Même si tu n'avais pas encore eu d'apprenti, tu espérais être nommé lieutenant. Oh, bien sûr tu étais attristé par la mort de l'ancien chef, mais qui ne convoiterait pas une occasion pareille d'accéder au pouvoir ? D'après toi, tu possédais toutes les qualités requises afin d'occuper le poste de lieutenant, puis chef. Il y a longtemps que les activités quotidiennes du camp avaient cessées. Comme pour le baptême de Rouge Pivoine, tout le monde était déjà rassemblé avant l'appel d'Etoile d'Opale. Un mauvais pressentiment surgit quand tu repensas à cet évènement, mais tu ne te laissas pas démonter. Ce serait toi le nouveau lieutenant, tu n'avais aucun doute là dessus. Quand le chef arriva, le soleil derrière lui le protégeait comme un cercle de feu. Tu décidas d'y voir un bon présage et raffermit ton assurance.

"...Je nomme Rouge Pivoine lieutenante du Clan du Feu..."


Ce fut comme une douche glacée. Des frissons te parcouraient tout le corps, et tes pupilles s'étrécirent. Il devait y avoir une erreur. Ce devait être toi, le lieutenant. Bon sang, tout mais pas elle ! Alors que tu venais enfin d'arriver à son niveau, elle trouvait encore un moyen pour se placer au dessus de toi ! Ta fureur montait à une vitesse ahurissante, et ta haine n'eu plus de limites. Il fallait la tuer, il fallait qu'elle disparaisse de ta vie ! Quelques félins te regardaient d'un air inquiet, d'autres ne se gênaient pas pour t'observer d'un air moqueur. Imbéciles ! Furieux, tu traversas la foule et fondit sur l'entrée du camp. Se calmer. Réfléchir. Temporiser. Cela t'était tout bonnement impossible. Plus jamais tu ne pourrais te montrer aux yeux de tous après cette humiliation. Cette machination, ce complot visant à faire s'abattre la honte sur toi, tout cela te mettait en rage. Alors, au pied de la Montagne, tu fis le serment de la dépasser un jour, quel qu'en serait le prix, quel que soit le temps que tu mettrais à la surpasser, tu y arriverais. Coûte que coûte.
Parole de guerrier.
Et si ça avait été moi...?

Chapitre IV : Le phoenix de mon amour



L'amour. C'est quelque chose que tu ne pensais jamais pouvoir éprouver. En vérité, personne ne pouvait être mieux que toi. Ce qui te désespérais au plus haut point, ne pouvant pas tomber amoureux de toi-même. Et pourtant, c'est arrivé. Non pas un coup de foudre, non, ça a été lent, très très lent. Si on t'avais dis que un jour tu te serais entiché de Rouge Pivoine, jamais tu ne l'aurais cru. Maintenant que tu y fais attention, tu trouves son pelage sublime, sans parler de ses yeux qui te fusillent du regard en permanence. Tu es là, dans un coin ensoleillé du camp, allongé près de ta compagne et tu te rappelles encore une fois l'évolution de votre relation.

Rouge Pivoine lieutenant. L'enfer. Ou du moins c'est ce que tu pensais. Tu avais imaginé les moqueries, les insultes qu'elle te jetterait à la figure. Tu te voyais déjà, humilié en public par la nouvelle lieutenante qui te donnait des tâches d'apprenti. Et contrairement à toutes tes craintes, elle te traite comme n'importe quel autre guerrier. Elle t'adresse la parole comme si votre rivalité d'antan avait fondu comme neige au soleil ! Le pire, c'est que même toi tu commençais à oublier les raisons de ta colère contre elle. Son attitude te bouleversait. Tantôt tu avais l'impression qu'elle faisait exprès pour te faire tourner en bourrique, tantôt tu te demandait si la période où vous étiez apprentis et rivaux avait eu une quelconque importance pour elle. Ce qui avait fait ta force, pour elle ce n'était qu'un moment dans une journée entière ? La première fois que tu lui as parlé comme à ton lieutenant, elle avait entretenu la discussion avec habileté. Tu t'étais rendu compte que après son baptême, tu avais cessé de lui adresser la parole. Pendant que tu restais dans ta gaminerie, elle, elle avait mûri. Frustrant. Très frustrant. Tu aurais pu monter tes camarades contre elle, si elle n'avait pas été respectée par l'ensemble du Clan.
Et pourtant, petit à petit, toi aussi tu finis par accepter les faits. La haine fit place à l'admiration, sans que tu saches trop pourquoi. Si tu avais fait pars de tes doutes à tes amis, ils t'auraient rit au nez en te disant que tu tombais amoureux d'elle. Elle te chamboulait complétement, mais tu refusais d'admettre que c'était la raison de ce bouleversement. De plus, un autre évènement allait changer ta vie. Tu allais être grand-frère.
Petit Poivre a bien grandit. C'est aujourd'hui son baptême d'apprentie. Autant dire qu'elle attendait ça avec impatience. L'hiver a été rude, et Mère n'avait pas assez de lait pour nourrir ses deux filles. Petit Poivre était la plus robuste, c'est elle qui a survécut. Tu penses que, d'un certain côté, elle aussi se répète toujours la même question. Et si ça avait été moi ? Mais elle en tire profit pour vaincre. Elle veut faire honneur à sa sœur défunte et veut devenir la meilleure apprentie du Clan. Tu lui souhaites bonne chance. Tiens, la voilà qui arrive ! Ta mère lui donne quelques coups de langues autant pour plaquer ses épis sur son crâne que pour la féliciter. Tu te frottes à elle, fier comme un paon.
Petit Poivre va devenir Nuage Poivré.

Bien, maintenant tu penses savoir pourquoi ton cœur à choisi Rouge Pivoine. C'est en partie grâce à ta sœur, qui t'a donné le sens des responsabilités. C'est aussi grâce à toi-même, qui a su franchir les obstacles sans faiblir. Inconsciemment, tu laisses ton pelage se gonfler de fierté, ce qui n'échappe pas à ta compagne qui te donne un coup de patte réprobateur. Malgré toi, un léger ronron vient accueillir sa remontrance, et tu lui donnes un coup de langue affectueux sur l'oreille. L'amour, c'est vraiment quelque chose de merveilleux.
...Mais...et si ça avait été moi...?
~ FIN ~



(c) fiche crée par rits-u sur libre graph


Dernière édition par Ocelot Sauvage le Dim 12 Mar - 9:41, édité 22 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=vKG4DahW6TA
Petit Crépuscule

avatar

PUF : Eliena
Messages : 26

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs:
Personnage:

MessageSujet: Re: « Personne n'est parfait, mais je ne suis pas personne. »    Lun 6 Mar - 19:07

Bienvenue! ^^
Bon courage pour la suite de la présentation!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Plume de Feu
Lieutenante
avatar

Messages : 28

Personnage
Points de Karma: -400
Vies des chefs:
Personnage:

MessageSujet: Re: « Personne n'est parfait, mais je ne suis pas personne. »    Lun 6 Mar - 19:22

bienvenue =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouge Pivoine
Lieutenante
avatar

PUF : Malfoy | Ghost | Clifford (mdr)
Messages : 35

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs:
Personnage:

MessageSujet: Re: « Personne n'est parfait, mais je ne suis pas personne. »    Mar 7 Mar - 18:42

CC MON AMOUR :keur:
Eh bien, ce personnage risque de faire tourner la tête de Pivoine dans le bon, comme dans le mauvais sens ! x) En tout cas il me plaît Hâte de voir la suite, et qu'on puisse enfin rp ensemble uhuh :voui: :arcenciel:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile des Corbeaux
Chef
avatar

Messages : 24

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs: 9
Personnage:

MessageSujet: Re: « Personne n'est parfait, mais je ne suis pas personne. »    Mer 8 Mar - 2:19

Bienvenue 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocelot Sauvage
Guerrier
avatar

PUF : Wing
Messages : 46

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs: //
Personnage:

MessageSujet: Re: « Personne n'est parfait, mais je ne suis pas personne. »    Mer 8 Mar - 13:21

Merci les gens ! :keur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=vKG4DahW6TA
Morsure du Froid
Lieutenant
avatar

PUF : Blaze
Messages : 60

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs:
Personnage:

MessageSujet: Re: « Personne n'est parfait, mais je ne suis pas personne. »    Mer 8 Mar - 14:03

Bienvenue !
J'en profite pour te valider les codes. ^^

Bon courage pour finir ton histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ocelot Sauvage
Guerrier
avatar

PUF : Wing
Messages : 46

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs: //
Personnage:

MessageSujet: Re: « Personne n'est parfait, mais je ne suis pas personne. »    Dim 12 Mar - 10:09

J'ai enfin bouclé ma prez ! Je suis pas très fière de la fin du dernier Chapitre, mais je commence un peu à faiblir, excusez moi ^^'
Je cours me chercher un kit de suite x3

EDIT : je me suis bidouillé un truc rapide pour la signa, je l'enlèverai quand j'aurais reçu ma commande ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=vKG4DahW6TA
Petit Crépuscule

avatar

PUF : Eliena
Messages : 26

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs:
Personnage:

MessageSujet: Re: « Personne n'est parfait, mais je ne suis pas personne. »    Dim 12 Mar - 10:19

Tout est bon je valide! Bon jeu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Personne n'est parfait, mais je ne suis pas personne. »    

Revenir en haut Aller en bas
 
« Personne n'est parfait, mais je ne suis pas personne. » 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ils sont où les moches?! :(
» Patapon 3 online
» [Chronologie] Cap' et d’Évêque, personne ne nait parfait
» « Tu es parfait, mais je suis débordée à essayer de coller ma vie avec du scotch et de la glue. » → saphyr
» Énigme assez difficile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Votre chat :: Les présentations :: Validées :: Clan du Feu-
Sauter vers: