Contexte

Eau, Feu, Terre et Air. Ils sont quatre, quatre clans à vivre sur ces terres, regardant, les yeux rêveurs, envieux ou terrifiés La Montagne et sa brume. Personne ne sait quand elle est née mais tout le monde sait qu’aucun chat ne connaîtra sa mort. Les naissances surviennent, donnant la vie que la mort revient chercher,les combats éclatent mais elle est toujours là, fière, indétrônable, éternelle. Tous, de chaton à ancien se sont demandés ce qu’il s’y passait. Pourquoi tous ceux qui y sont partis ne reviennent jamais ou deviennent fous, voyant des fantômes partout ? Est-ce que la raison est celle expliquée par la Légende Originelle, selon quoi le frère des quatre fondateurs, Onde, Ardent, Empreinte, Firmament, aurait créé ce mystique brouillard par tristesse devant le désintérêt de sa fratrie ? Cause naturelle ou maléfice d’un chat attristé ? Notre terre est une terre de légendes. A vous de juger et de montrer la véracité des choses.

Partagez | 
 

 Drôle de rencontre ft. Rouge Pivoine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Morsure du Froid
Lieutenant
avatar

PUF : Blaze
Messages : 60

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs:
Personnage:

MessageSujet: Drôle de rencontre ft. Rouge Pivoine   Dim 5 Mar - 21:16


Drôle de rencontre
ft. Rouge Pivoine


Lentement, la saison des neiges s'achevait. L'air demeurait frais, mais les proies qui habitaient sur le territoire du Clan de la Terre émergeaient plus régulièrement de leur logis, laissant davantage d'occasions aux traqueurs d'en faire leurs repas. Morsure du Froid, alors à la tête d'une des patrouilles de chasse, se félicitait d'avoir pris un mulot dodu qui s'était aventuré hors de chez lui. Grossière erreur pour lui, et grande chance pour les guerriers ! Heureusement, la saison n'avait pas été trop rude pour les matous qui dormaient dans les terriers, et avait même était prospère puisque Petit Crépuscule, le fils du lieutenant moucheté, avait agrandi les rangs du Clan.

En rentrant de sa chasse, justement, Morsure du Froid était passé faire un petit coucou au nouveau-né. Lorsqu'il eut confirmation qu'on n'avait plus besoin de lui au Camp, le mâle aux yeux bleus s'accorda une petite balade de santé. Récemment, on avait eu vent qu'un prédateur rôdait sur leur terre. L'idée qu'il s'agisse d'un blaireau tiraillait l'estomac de plus d'un guerrier, mais le lieutenant ne voulait pas se priver de ses longues balades pour autant. Aujourd'hui, il avait décidé de se rendre au Marais Boueux. Il ne savait pas vraiment pourquoi, mais le fait est qu'il y allait.

Une fois sur place, et après une certaine marche, il parvint à son but. Il n'y a guère de mots pour décrire l'expression facial du matou lorsque ses pattes commencèrent à s'enfoncer dans la vase gluante et froide. Avec la baisse de température et le taux d'humidité, le sol était de nouveau meuble, mais froid. Sans vraiment pouvoir expliquer pourquoi, le félin poursuivit son aventure dans le marais, s'enfonçant non sans grimace dans l'eau stagnante.


© kyro. 016 for lierrou


HRP:
 


Dernière édition par Morsure du Froid le Ven 10 Mar - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouge Pivoine
Lieutenante
avatar

PUF : Malfoy | Ghost | Clifford (mdr)
Messages : 35

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs:
Personnage:

MessageSujet: Re: Drôle de rencontre ft. Rouge Pivoine   Lun 6 Mar - 20:03

Incantamentum



Cela faisait longtemps que Rouge Pivoine était éveillée. La femelle était sorti du camp alors que le soleil n’était même pas encore levé. Elle avait donné ses consignes concernant les patrouilles et les diverses choses à faire au camp à l’un de ses rares amis et guerriers de confiance, et quitta le camp rapidement. L’échalas n’était pas vraiment à l’aise, ce poste de lieutenant était pour elle une aubaine, prouver de quoi elle était capable à sa mère, qui ne l’avait jamais aimé, mais elle avait peur de ne pas être à la hauteur. Elle n’avait pas vraiment le profil d’une lieutenante, n’était sûrement pas le meilleur modèle pour les jeunes. Mais Étoile d’Opale l’avait choisi, elle, et pas un autre. Pourquoi ? Elle n’en savait rien. Cela faisait partie des questions qu’elle poserait sûrement, lorsque l’occasion se présenterait. Ce n’était pas comme si la meneuse semblait détester tout le monde, se faisant plus d’ennemi que d’ami. Et puis quitte à choisir un jeune guerrier, les autres enfants d’Esprit Brisé et Hurlement de la Louve étaient sûrement plus qualifié dans ce rôle. Croc du Cobra et Charbon Ardent, ses frères, étaient bien plus puissants et sérieux, Venin de l’Aconit était bien plus charismatique que sa sœur. Danse des Cygnes quant à elle, était faite pour être reine, sa place était auprès des chatons, pas sur un champ de bataille.

Pivoine errait sur son territoire, comme elle avait l’habitude de le faire chaque nuit. Elle s’arrêtait de temps à autre, pour admirer le ballet des chauves-souris et des lucioles. Lorsqu’elle était seule, son âme d’enfant revenait et elle pouvait profiter, ne serait-ce qu’un moment, de l’euphorie de la jeunesse qu’elle n’avait pas eue. Elle se mit à courir, bondir, tentant de voler auprès des petites bêtes. Le sourire jusqu’aux oreilles, l’échalas s’arrêta moment, essoufflée. Le soleil se levait, perçant la noirceur de la nuit de son éclat si chaleureux. Elle s’assit, et lissa son pelage si précieux. Elle resta là, assise bien droite, ses yeux jaunes fixant l’orbe de flamme qui montait progressivement haut dans le ciel.

Après avoir admiré le lever de soleil, la lieutenante s’était remise en route. Comme toujours, elle se mit en quête de gibier, rapportant toujours une ou deux proies pour le Clan lorsqu’elle rentrait de ses balades en solitaire. Sa chasse fut fructueuse. La saison des Neiges touchait à sa fin, les animaux sortaient d’un long sommeil, pour le plus grand bonheur des félins. Les griffes acérées de la grande femelle n’eurent aucun mal à achever les bestioles, nourriture si précieuse pour le Clan. Bientôt, les feuilles nouvelles apporteraient avec elles les piaillements des nouveau-nés, bouches supplémentaires à nourrir, mais espoir pour la prospérité du Clan du Feu. Rouge Pivoine enterra ses trois souris et continua sa route. Perdue dans ses pensées, elle franchit la frontière et se retrouva en Terre Libre, là où les Clans pouvaient se rencontrer sans soucis de territoire. La lieutenante n’espérait pas tomber sur un guerrier ennemi, mais c’était sans compter sur le pouvoir des Ancêtres qui apporta aux narines de la belle, l’odeur du Clan de la Terre. Ses yeux balayèrent les environs, à la recherche d’une quelconque silhouette féline. Elle remarqua alors qu’elle se trouvait aux Marais Boueux, un endroit qu'elle détestait. Ses pattes s’enfoncèrent légèrement dans la terre molle et elle se mit à cracher. Pourquoi diable, s’était-elle retrouvée ici ? Sa fourrure allait en prendre un coup. Elle décida de contourner le marécage, chassant les mouches et autres grenouilles et tenta de ne pas s’enfoncer, a contrario du félin noir tacheté de blanc qui se trouvait à quelques longueurs de queue.


« Un peu d’aide mon cher Morsure du Froid ? »


En voilà une bien belle occasion. Le félin tacheté n’était qu’autre que Morsure du Froid, lieutenant du Clan de la Terre. Rouge Pivoine venait d’être nommée lieutenante récemment, elle n’avait eu l’occasion de rencontrer le matou qu’une seule fois, lors de la dernière assemblée. Et celui-ci c’était montré assez… Provocateur, envers les autres lieutenants. L’heure était venue de lui rendre la pareille. Elle s’approcha, pensant devant le mâle, toujours en contournant l’eau boueuse et s’assit devant lui, lui adressant un clin d’œil et son sourire charmeur, dont elle avait le secret.
GALLINEA


HRP:
 


Dernière édition par Rouge Pivoine le Mer 8 Mar - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morsure du Froid
Lieutenant
avatar

PUF : Blaze
Messages : 60

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs:
Personnage:

MessageSujet: Re: Drôle de rencontre ft. Rouge Pivoine   Mer 8 Mar - 19:23


Drôle de rencontre
ft. Rouge Pivoine


Le matou aux yeux bleus perçut un bruit de succion, non-loin de lui. A l'affût, il pivota en direction du fameux son. Même en terre libre, il devait rester vigilant, et puisque sa position à découvert n'était pas idéal en cas d'attaque, Morsure du Froid préférait se préparer à se défendre. Quelle ne fut pas sa surprise de découvrir Rouge Pivoine, la toute jeune lieutenante du Clan du Feu. Leur dernière rencontre n'était pas bien vieille non plus, et remontait à la dernière Assemblée.

« Un peu d’aide mon cher Morsure du Froid ? » fit-elle.

Aussi, la femelle au regard jaune contourna l'énorme flaque dans laquelle se trouvait le lieutenant adverse avant de s'asseoir en face de lui. Son geste s'accompagnait d'un large sourire et même d'un clin d’œil charmeur. Oh, le mâle se savait coupable de s'être montré piquant lors de leur première rencontre. Et la démarche, autant que la façon d'être de la chatte brune aux reflets roux lui indiquait qu'elle demandait une revanche en bonne et due forme.

Il était évident que les deux matous n'allaient pas se battre inutilement, là, dans la boue poisseuse. S'agissait-il d'une simple joute verbale entre deux lieutenants, ou d'un jeu bien plus puéril encore ? Qu'importait pour Morsure du Froid, lui qui avait l'esprit de compétition face aux Clan ennemis, il allait de toute évidence gagner dans les deux cas. Il posa son regard glacial sur la jeune féline, non sans un éclat malicieux, puis il sourit, dévoilant ses jolies dents blanches. Ce jeu de regards dura un certain temps, durant lequel il détailla Rouge Pivoine des oreilles à la queue. Enfin, tout disparut. De la lumière maligne  dansant dans ses prunelles au sourire charmeur. A la place, une gueule crispée et un regard gêné trônèrent soudain sur le faciès du lieutenant du Clan de la Terre. Alors, il répondit :

« Excusez-moi, on se connait ? Ou est-ce encore une fan hystérique qui me suit où que j'aille ? »

Ceci dit, ses lèvres s'étirèrent un peu, afin d'afficher un faux sourire, comme s'il était réellement troublé et ses sourcils froncèrent. Le mâle ne se permit pas d'avancer vers la lieutenante adverse, et resta dans l'eau vaseuse, qui lui arrivait par ailleurs au poitrail, à cause de sa petite taille.

© kyro. 016 for lierrou


HRP:
 


Dernière édition par Morsure du Froid le Ven 10 Mar - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouge Pivoine
Lieutenante
avatar

PUF : Malfoy | Ghost | Clifford (mdr)
Messages : 35

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs:
Personnage:

MessageSujet: Re: Drôle de rencontre ft. Rouge Pivoine   Jeu 9 Mar - 22:49

Incantamentum



Elle resta un moment, ses yeux fixés sur le matou. Son sourire n’avait pas changé, elle le narguait ouvertement. Le bout de sa queue se mit à tapoter doucement le sol, lui montrant qu’ici la terre était ferme, et qu’il avait du chemin à faire avant de sortir de ce sol spongieux. Morsure du Froid planta ses yeux bleus glaces dans les prunelles jaunes de la femelle. Une étincelle de malice brillait, et Rouge Pivoine haussa un sourcil. Les lèvres du lieutenant s’étirèrent, laissant apparaître ses canines. Il la détailla un moment, ce qui n’eut pas pour effet de gêner la femelle. Elle était belle, et elle le savait. Les mâles la regardait souvent ainsi, alors elle ne fut pas surprise de voir les deux yeux du bicolore se promener sur son corps. Puis, tout à coup, son expression changea. Son regard se fit gêné, son visage quelque peu troublé. La lieutenante ne compris pas vraiment ce changement soudain, et pencha la tête sur le côté.


« Excusez-moi, on se connaît ? Ou est-ce encore une fan hystérique qui me suit où que j’aille ? »


Ses sourcils se froncèrent, un sourire penaud sur son visage. Il avait l’air faussement gêné. Faussement oui, car le mâle était un bien piètre acteur. Pourtant, la femelle entra dans son jeu, de gaieté de cœur. Elle prit un air choqué, désolé, terriblement gênée. Son visage enchaîna les émotions, et elle se mit à reculer, les oreilles en arrière.


« Oh je suis terriblement désolé ! Je pensais que vous étiez le valeureux Morsure du Froid, fier lieutenant du Clan de la Terre ! Mais ma mémoire me fait parfois défaut… Bon, je vais vous laisser alors, j’espère que vous arriverez à sortir de là, avec vos… courtes pattes… »


Elle s’inclina, gardant sur sa face une expression confuse. Avant de se retourner, elle ne put s’empêcher de sourire dans un rictus carnassier. Elle se leva, fit demi-tour et agita la queue en signe d’adieu. Le mâle ne pourrait sûrement pas sortir de la boue sans son aide. Et il serait sûrement trop fier pour l’avouer. Alors elle avait hâte d’entendre sa réaction, la femelle ne pouvait refuser cette joute verbale, elle était bien trop digne pour esquiver ce duel…  
GALLINEA


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morsure du Froid
Lieutenant
avatar

PUF : Blaze
Messages : 60

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs:
Personnage:

MessageSujet: Re: Drôle de rencontre ft. Rouge Pivoine   Ven 10 Mar - 18:43


Drôle de rencontre
ft. Rouge Pivoine


La femelle à la pelisse brune s'impliqua aussitôt dans le jeu du lieutenant. Ce dernier se savait évidemment piètre acteur, mais c'est bien de cela dont il jouait, l'important était qu'on remarque justement sa fausse gêne, pas qu'on en soit outré. Il retint par ailleurs un sourire lorsqu'il saisit que son interlocutrice souhaitait répondre tout aussi vivement que lui. Par un jeu exagéré comme le sien, elle répliqua, comme embarrassée :

« Oh je suis terriblement désolé ! Je pensais que vous étiez le valeureux Morsure du Froid, fier lieutenant du Clan de la Terre ! Mais ma mémoire me fait parfois défaut… Bon, je vais vous laisser alors, j’espère que vous arriverez à sortir de là, avec vos… courtes pattes… »

Puis elle feint de partir, agitant sa queue en signe d'adieu. Mais tout deux le savaient, le jeu ne s'arrêtait point là. Plus qu'une pièce théâtrale, c'était un réel combat de mots qui avait lieu ici. La concurrence était de taille, et le mâle moucheté se félicitait de s'être dégotée une adversaire de son niveau. La plupart des autres matous ne comprenaient pas la subtilité du piètre acteur couplé des dires de ce dernier. Le tout était vite ennuyeux et ennuyant.

Le félin au regard glacé ne s'offusqua pas de la remarque concernant ses pattes. Au vu de son physique particulier, il en avait vu des meilleures et des pires, alors il hocha simplement la tête. Lorsque son ennemie fut entièrement de dos, il tenta d'extraire une première patte avant de la vase. Bien heureusement, il faisait encore assez froid, et s'il retenait avec grand mal ses tremblements, la boue au fond de l'eau demeurait suffisamment meuble pour qu'il ne s'y enfonce pas trop. Son poids, léger de par sa taille, avait du l'aider aussi à ne pas se retrouver coincé au fond. Il se considérait à présent chanceux de ne pas avoir à demander de l'aide. Dans un certain bruit d'eau, Morsure du Froid sortit alors de la flaque, les pattes poisseuses et la fourrure trempée en dessous du poitrail. Fier de s'en être tiré seul, il ajouta, d'un voix mielleuse et faussement poli :

« Faut-il vous raccompagner jusque chez vous, Nuage d... ? Vous avez récemment quitter la pouponnière, n'est-ce pas ? Le code indique qu'il faut secourir n'importe quel chaton, après tout, vous semblez en être encore un. »

La lueur malicieuse qui avait disparu refit surface, avant qu'il reprenne en humant vaguement l'air :

« Clan du Feu, je présume; je reconnais cette odeur de... brûlé ? »

Relevant les sourcils, il s'accorda un léger sourire. Finalement, il allait peut-être s'amuser aujourd'hui.


© kyro. 016 for lierrou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rouge Pivoine
Lieutenante
avatar

PUF : Malfoy | Ghost | Clifford (mdr)
Messages : 35

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs:
Personnage:

MessageSujet: Re: Drôle de rencontre ft. Rouge Pivoine   Dim 12 Mar - 19:15

Incantamentum



Alors qu’elle continuait sa marche, lentement, un bruit visqueux se fit entendre derrière elle. Elle tourna la tête, et fut surprise de voir que le mâle noir parvenait à s’extraire du bourbier, sans avoir besoin d’aide. Elle plissa les yeux, la flamme du défi qu’elle venait de perdre lui brûlant la gorge. La femelle avait oublié une chose importante, Morsure du Froid faisait partie du Clan de la Terre. La boue, c’était son élément. Elle se retourna et se rassit confortablement, regardant le lieutenant ce sortir de la panade comme il le pouvait. Ses pattes avaient pris une couleur brune, le poil dégoulinant d’eau et de boue. Le soleil avait beau être de retour, il faisait toujours aussi froid et les membres du matou tremblotaient, un point que Rouge Pivoine ne put ignorer.

« Faut-il vous raccompagner jusqu’à chez vous, Nuage d… ? Vous avez récemment quitté la pouponnière n’est-ce pas ? Le code indique qu’il faut secourir n’importe quel chaton, après tout, vous semblez en être encore un. Clan du Feu, je présume ; je reconnais cette odeur de… Brûlé ?» Dit-il d’une voix faussement polie.


Le mâle avait retrouvé son air malicieux et son sourire indiquait qu’il était prêt pour une seconde manche. Et cette fois, l’échalas comptait bien gagner. Elle prit un air outré, comme si le fait de se faire traiter d’apprenti allait la blesser. Elle dépassait la plupart des chats d’une tête, tant ses pattes étaient longues. La femelle n’avait jamais ressemblé à un chaton normal, avec de telles échasses, elle était déjà taillée pour être une combattante. Alors tu t’approchas, de façon à être assez près du matou pour le dominer de ta hauteur et sourit, narquoisement.

« Ce serait trop aimable de ta part de me raccompagner, mais les chatons ne sont pas autorisés à quitter leur camp, comme stipulés dans le Code du Guerrier… Que fais-tu là mon mignon ? Ta maman doit s’inquiéter… Il serait dommage que je t’écrase et te ramène en format feuille d’arbre à ton Clan ! Et toi tu dois certainement faire partie du Clan de la Terre, avec cette odeur de… renfermé cela ne peut être que ce Clan ! »

Ton sourire s’élargit, pour devenir carnassier, dévoilant tes dents de prédatrice. Ces jeux verbaux étaient du niveau d’un chaton de pouponnière, tellement puérils pour deux lieutenants de Clan. Pourtant cela semblait ne pas vous importer. Ce n’était pas méchant, juste amusant. Un moyen de s’échapper des responsabilités, de se divertir, au-delà des rivalités clanique. Rouge Pivoine était finalement heureuse d’avoir rencontré Morsure du Froid. Elle ne regrettait pas d’avoir dérangé dans sa tranquillité.
GALLINEA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morsure du Froid
Lieutenant
avatar

PUF : Blaze
Messages : 60

Personnage
Points de Karma: 0
Vies des chefs:
Personnage:

MessageSujet: Re: Drôle de rencontre ft. Rouge Pivoine   Dim 30 Avr - 21:26


Drôle de rencontre
ft. Rouge Pivoine


Ce qu'il aimait ce petit jeu entre Rouge Pivoine et lui ! Toujours dégoulinant d'eau crasseuse et les pattes pleines de vase, Morsure du Froid posait ses yeux bleu glace sur la lieutenant adverse, impatient de découvrir sa prochaine réplique. Et il ne fut pas déçu.

D'un air faussement outrée, la féline à la rousse et brune pelisse s'avança nonchalamment en direction du matou moucheté. Tandis que l'une était bien haute, l'autre était petit, et la différence de taille n'était que plus impressionnante une fois les deux chats collés l'un à l'autre. Un sourire narquois fixé à la gueule, la jeune femelle aux yeux jaunes répondit :

« Ce serait trop aimable de ta part de me raccompagner, mais les chatons ne sont pas autorisés à quitter leur camp, comme stipulés dans le Code du Guerrier… Que fais-tu là mon mignon ? Ta maman doit s’inquiéter… Il serait dommage que je t’écrase et te ramène en format feuille d’arbre à ton Clan ! Et toi tu dois certainement faire partie du Clan de la Terre, avec cette odeur de… renfermé cela ne peut être que ce Clan ! »

Le sourire narquois mua en une esquisse carnassière, pleine de fierté d'avoir répondu aussi fortement. Le lieutenant du Clan de la Terre n'en avait cependant pas fini avec son adversaire du Feu. Aussi, s'empressa-t-il d'ajouter d'un air mi-désolé mi-apeuré :

« Oh oui, je me suis perdu. J'étais à la recherche du Clan du Feu, et chargé de discuter avec leur lieutenante des relations entre nos deux tribus. Je ne suis qu'un chaton certes, mais voyez-vous Nuage d... ?, l'on dit qu'il vaut mieux envoyer un chaton de la Terre pour être au niveau d'une lieutenante du Feu, leur langage étant aussi primaire que celui des blaireaux. »

Il s'était recroquevillé face à la chatte ennemie, avant de passer entre ses grandes pattes, frottant son dos contre le ventre de l'autre -une sensation désagréable pour bien des félins- tout en reprenant :

« Cela dit, il est vrai que le Code du Guerrier implique à tous félins de soigner les chatons qu'ils trouvent, même adverses... » Un sourire victorieux trônait déjà sur la gueule du lieutenant tandis qu'il réapparaissait sous le flanc droit de Rouge Pivoine. « Vous ne verrez donc pas de problème à me décrasser les pattes et le poitrail, je pense être en train de tomber grandement malade » ajouta malicieusement l'animal moucheté.

Et parce qu'il tenait à rendre la chose encore plus désagréable, Morsure du Froid s'assied et, d'un geste volontaire exagéré, il désigna de sa patte antérieur son thorax souillé, envoyant par la même occasion une flopée de gouttes de boue crasseuse sur le flanc droit et le visage de la lieutenant ennemie.

« Juste ici, s'il vous plaît. » finit-il, comme s'il était nécessaire de préciser.


© kyro. 016 for lierrou


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Drôle de rencontre ft. Rouge Pivoine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» led rouge
» La menace Rouge...
» Le Cristal rouge vient d'arriver sur Kirin Tor
» Probleme ecran noir Borne MVS (noir et rouge) Seeben 2 slots
» *lettre simple, à écriture rouge sang sur fond noir* Chers Gardes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone RPG :: Terres Libres :: Marais Boueux-
Sauter vers: